Toutes les coursesLes courses détailléesLe trophée des VosgesRecherches par critères
Voir toutes les photos...Photos de la 1ère édition de l'Ultra Trail du Haut-Koenigsbourg (84km)Photos de la 3ème édition du Trail du Haut-Koenigsbourg (54km)Photos de la 4ème édition du Trail court du Haut-Koenigsbourg (24km)Photos de la 29ème édition des Mini-Crêtes VosgiennesPhotos de la 39ème édition des Crêtes VosgiennesPhotos de la 2ème édition du Matterhorn UltraksPhotos de la 7ème édition du Trophée de la Vigneronne
Fastival 2012Trail des Marcaires 2012Crêtes et Mini-Crêtes 2012Montée du Grand-Ballon 2012Gagner des T-Shirts Techniques AdidasTrail du Petit-Ballon 2012Trail hivernal de la Moselotte 2012Fastienne 2011Trail Marcaires/Défi de Muhlbach 2011Circuit de la Bièvre 2011Grand-Ballon 2011Circuit des Grands-Crus 2011Trail Petit-Ballon 2011Fastienne 2010Trail des Marcaires 2010Fête des Rainettes 2010Mini-Crêtes Juniors 2010Mini-Crêtes Cadets 2010Crêtes Vosgiennes 2010Circuit de la Bièvre 2010Montée du Grand-Ballon 2010 (Fem)Montée du Grand-Ballon 2010 (Hom)Circuit du Grand-Crus 2010Trail du Petit-Ballon 2010
Olivier Comau - OliCoaching (2011)Laurent Guéraud - BelforTrail (2011)Georges et Edouard Burrier (2011)Jacques Adam - Spiridon Alsace (2011)TRIMOVAL (2011)FAST - Guillaume Jeannin (2011)Max Frei (2011)Christian Douté (2011)Brice Donischal (2010)Dunes d'Espoir (2010)Antoine De Wilde (2010)Diagonale des Fous - Martin Doppler (2009)Colmar Marathon Club (2009)Jonathan Wyatt (2009)Julien Rancon (2009)UTMB - Sylvie KoehlerUTMB - Bernard GrossJean-Marc Discher (2008)
Edito 2012Edito 2011Edito 2010Edito 2009Edito 2008Edito 2007BandeauxPresse et autres contributionsCartes de voeuxAlbum photos

Interview de Laurent Guéraud - BelforTrail



Bonjour Laurent. Dimanche 23 octobre prochain, 2 nouvelles épreuves vont voir le jour dans le Territoire de Belfort, aux portes de l'Alsace : le BelforTrail et le GiroTrail. Peux-tu nous présenter ces 2 courses ?

[Laurent] Le BelforTrail, 50 km, partira de la Maison de l’Environnement sur le site du Malsaucy, aux portes de Belfort, pour rejoindre le sommet de la Planche des Belles Filles, le Ballon d’Alsace, un petit passage très vallonné en Alsace avant de revenir par les crêtes et le Mont Jean sur Giromagny. Avec 2 ravitaillements, cette course pourra aussi se courir en relais de 3 coureurs.

Le GiroTrail, 21 km, fera une boucle au départ de Giromagny en direction, lui aussi, de la Planche des Belles Filles, l’Étang des Belles Filles, Lepuix-Gy et l’ascension du Mont Jean en fin de parcours avant de redescendre sur Giromagny.



Le BelforTrail à l'originalité de proposer de courir en individuel et en relais de 3 coureurs (réparti en 17 + 15 + 18 km). Avez-vous fait ce choix du relais pour permettre aux coureurs de s'initier au Trail, qui reste une épreuve qui demande une très bonne préparation ? Ou aussi pour montrer que la course à pied est un sport d'équipe ?

Ce relais est en effet une particularité que l’on retrouve peu sur le massif. Il y a, derrière ce choix, plusieurs volontés : inciter la participation des coureurs habitués à de plus courtes distances mais aussi encourager et promouvoir les valeurs d’équipe et de convivialité dans notre sport. Un challenge inter-entreprises est proposé à toute organisation (entreprise, collectivité, association) qui souhaite aligner une équipe de 3 relayeurs.




(Photo : Organisation TSN)

50 km pour 2300 m de dénivelé positif et 21 km pour 1000 m, des chiffres qui parlent d'eux mêmes. Quelles seront les difficultés de l'une et l'autre course ? Quels conseils pour les coureurs qui vont découvrir ces Trails ?

Nous avons, en effet, fait le choix de proposer des parcours à fort dénivelé car le massif s’y prête à merveille. Pour les deux courses, la première grosse difficulté sera la montée à la planche des Belles Filles, il ne faudra pas trop s’affoler sur cette partie, surtout sur le 50 km !
Pour le 21 km, de belles descentes techniques devront être négociées avant la dernière montée du Mont Jean, ensuite ce sera 2 km de descente jusqu’à l’arrivée.

Pour le 50 km, les difficultés sont plutôt concentrées sur la deuxième partie de course : la descente technique du Ballon d’Alsace sur le Boedelen avec enchaînement de la fameuse montée sur la piste noire du Langenberg va laisser des souvenirs ! Après le ravitaillement de la Gentiane, la montée de la Fennematt ne devra pas être sous estimée avant une fin plus roulante et descendante mais comportant de belles petites montées sèches.
Un beau programme pour les amateurs de parcours exigeant !



Giromagny, Ballon d'Alsace, Refuge du Boedelen, Source de la Doller; des lieux bien connus par les coureurs de la région. Un circuit idéal pour découvrir le sud du massif Vosgien. Avez-vous eu des difficultés à concevoir ces 2 parcours ?

Oui, les lieux magnifiques et les sentiers ne manquent pas dans les parages. Nous avons donc eu l’embarras du choix pour tracer ces parcours ! Les parcours alternent donc sentiers techniques monotraces et plus roulants, passages en forêt, à proximité de belles cascades sauvages, ainsi que sur les crêtes et sommets où la vue est magnifique par beau temps. Nous avons aussi voulu faire découvrir des sentiers plus sauvages et très peu parcourus sur la première partie du 50 km ainsi que la partie centrale du 21 km.
Lors des reconnaissances avec les coureurs locaux, beaucoup d’entre eux ont découvert de nouveaux passages.



Pour monter ce projet, vous avez créé l'association Territoire Sport Nature (TSN) regroupant de nombreux coureurs expérimentés et des professionnels de l'organisation. Quelle a été l'origine de ce projet ?

L’idée de ce projet a été initiée par le président de TSN, Slim MERZOUGUI, qui a pratiqué le raid multisports à haut niveau. Lors d’entrainements avec ses coéquipiers impressionnés par les richesses naturelles du massif, l’idée de proposer une épreuve « sur ses terres » a fait son chemin… Il a su mobiliser autour de ce projet une belle équipe, constituée de coureurs de trail très expérimentés et de tous niveaux, mais aussi de personnes issues des milieux professionnels concernés par une telle organisation.
Cette équipe a beaucoup travaillé pour cette première édition avec le soutien et la collaboration des clubs locaux (ASPTT Trail, Belfort Marathon). N’oublions pas non plus la centaine de bénévoles qui seront présents sur cette première édition.

(Photo : Organisation TSN)




(Photo : Organisation TSN)
Le BelforTrail et GiroTrail s'inscrivent dans une démarche écologique, à laquelle notre site et de plus en plus de personne sont sensibles. Vous avez voulu une éco-conception pour un éco-événement, ainsi qu'une charte éthique très détaillées sur votre site. Pouvez-vous nous en expliquez les grandes lignes ?

Nous sommes tous, en effet, très sensibles à ces questions d’éco-responsabilité au sein de l’équipe. Nous avons donc engagé une réelle réflexion sur les actions à mener au sein de notre manifestation. Pour nous, cette notion très « tendance » et « dans l’air du temps » ne sera pas uniquement un « affichage » mais bel et bien concrétisée sur le terrain par la mise en place d’actions innovantes dans le milieu du trail.
Tout cela est détaillé sur notre site mais nous pouvons citer une réflexion particulièrement aboutie sur les repas d’après course et les ravitaillements (origine des produits, conception de proximité, service traditionnel ne générant aucun déchet d’emballage…), un impact maitrisé de notre passage sur le milieu naturel par des contacts précoces avec les institutions concernées, une étude d’impact sera aussi menée le jour de la course…
Des actions plus classiques telles que : gobelet obligatoire pour les coureurs, tri sélectif, balisage biodégradable, nettoyage rigoureux des sites, mise en place de navettes de transport en commun, covoiturage seront bien sûr mis en place.

Tout cela a, bien sûr, une répercussion importante sur notre organisation et le nombre de bénévoles nécessaire, mais nous sommes profondément convaincus que nos terrains de jeux et le devenir de notre environnement en valent bien la peine !

Merci Laurent pour cette interview et rendez-vous le Dimanche 23 octobre dans le Territoire de Belfort !


Interview réalisée par Nicolas Fried.