Les courses des châteaux (10 km) - Description

Votre panier

La course des châteaux d'Ottrott consiste à monter vers les châteaux de Lutzelbourg et Rathsamhausen, sans jamais les atteindre, puis de redescendre sur Ottrott.

Le parcours a été plusieurs fois modifié. On passait jadis dans la carrière de Saint-Nabor, puis il y avait un passage dans les vignes de Saint-Nabor. Depuis 2003, le passage dans St-Nabor en fin de course a été remplacé par 2 km dans les vignes, en contre-bas d'Ottrott et en début de course. Ce qui signife qu'après la montée, il n'y a plus de difficultés. Le nouveau parcours devient ainsi plus rapide. Cependant, même si l'on ne peut pas parler de course de montagne (il n'y a que 210 m de dénivelé positif), la course des châteaux reste très exigeante et si la principale montée ne fait qu'un peu plus d'un kilomètre, cette côte fait mal aux jambes après 4 kilomètres de faux-plat très rapide.

Comme pour le 5 km, on part sur un faux-plat montant qui vous mène sur un chemin dans les vignes en légère descente. Au premier kilomètre on quitte le vignoble pour longer des prés et remonter vers le village. La première côte se trouve au kilomètre 2,5 empruntant la rue pavée à coté de l'Eglise et montant vers le lotissement de l'Eichwaeldel au pied des châteaux. Après 600 m le parcours est à nouveau plat, mais il faut rester dans le rythme si l'on ne veut pas perdre trop de places. Une descente dans le lotissement, le ravitaillement au km 4 et les encouragements du public vous permettront de récupérer et d'entamer la montée à venir dans les meilleures conditions.

La principale difficulté du parcours se trouve donc entre le km 4,3 et 5,5 (120 m de dénivelé en 1 km 200 soit une pente de 10 % de moyenne). La pente d'abord raide, s'adoucie un peu par la suite avec 3 virages en lacets ; mais cela monte toujours jusqu'au 2ème ravitaillement placé au sommet de la côte.

Vous entamez alors la descente vers les carrières de Saint-Nabord qui se fait en 2 étapes. La première descente d'environ 600 m est un peu technique : il faut se méfier des cailloux qui trainent. Vous vous retrouvez ensuite sur un chemin en flanc de montagne sur un peu plus d'un kilomètre. Croisant le sentier des pèlerins montant au Mont-Sainte-Odile, Vous entamez alors la 2ème descente assez raide sur la fin.

Reste 1,8 kilomètre dans les vergers avec l'église du village comme objectif. Dernière petite pente pour arriver dans les ruelles du bourg et le dernier kilomètre libérateur tout en descente, avec un public nombreux et en musique !


Dans la montée


Retour sur Ottrott par les vergers


A 200 m de l'arrivée (2002).

© 2007 - 2020 | L'Alsace en courant | Toute reproduction interdite sans l'accord des auteurs | Mentions légales | Développé par Nicolas Fried.