Les Interviews

Votre panier

Interview de François D'Haene lors de sa venue à Saverne


Le triple vainqueur de l’UTMB et de la Diagonal des Fous, double vainqueur de l'Ultra-Trail World Tour, recordman du GR20 et du John Muir Trail aux États-Unis, était en Alsace début mai ! A l'initiative du magasin Dénivelé + de Saverne, François D'Haene, l'ultra-traiter-vigneron a fait le déplacement pour une soirée running et dégustation. Un événement dans le microcosme du trail régional, qui a réuni pas moins de 200 trailers venus partager ce moment.

L'Alsace en courant était présent et a profité de la venue de l'un des meilleurs ultra-trailer au monde pour lui poser quelques questions.



Kiné de formation, vigneron de métier et Ultra-trailer par passion ? Peut-on ainsi résumer les 3 vies de François D’Haene ?


© Photo : Nicolas Fried
[ François ] Oui en quelques sorte même si autour de l’ultra trail il y a maintenant une partie de plus en plus professionnelle notamment médiatiquement…
Laquelle de ces activités est la plus difficile à maitriser et la plus complexe ? Quelle est celle où tu estimes encore avoir à apprendre ?

[ François ] Je ne pratique plus la kiné de manière pro depuis 6 ans maintenant, depuis que nous avons repris le vignoble. Maintenant que cela soit dans le vin ou dans l’ultra trail on en apprend chaque année et chaque saison et il faut en permanence s’adapter. Je pense qu’on en apprend toujours et c’est cela qui fait la magie et l’aventure de ces 2 passions.

Avoir une activité en-dehors du sport est-ce un atout pour toi ? Comme le précisait récemment dans une interview JMFV, Manager du Team Salomon : « le trails doit rester la principale des choses secondaires ». Est-ce le cas même pour le meilleur ultra-trailer au monde ?

[ François ] Oui bien sûr que c’est le cas. N’oublions que cela reste du sport ! Avoir une activité me permet de relativiser les choses. Certes c’est parfois très compliqué de tout combiner et cela serait plus facile et me permettrais de mieux m’entrainer si je pouvais me consacrer qu’a cela mais cela m’isolerai aussi en partie et mettrai une pression supplémentaire.
Remporter l’UMTB en 19h01’54’’ pour la 3ème fois et devant les meilleurs mondiaux ; aurais-tu pensé cela possible lorsque tu étais encore étudiant kiné et que tu massais les premiers concurrents de l’UMTB ?

[ François ] Non bien sûr que non ! Cela me paraissait déjà impensable de faire cette boucle en une fois !
Triple vainqueur de l’UMTB et de la Diagonal des Fous, double vainqueur de l'Ultra-Trail World Tour, recordman du GR20 et du John Muir Trail aux États-Unis; où trouve-t-on encore la motivation lorsqu’on a tout gagné ?

[ François ] Il y a des centaines de courses que je n’ai pas eu la chance de vivre et une infinité de sentiers et de montagne… donc la motivation pour partir à l’aventure est toujours très présente... elle évolue peut être un peu…

© Photo : Nicolas Fried
A l’instar de Kilian Jornet qui a vaincu les sommets de son projet « Summits of my Life », d’un Stéphane Brogniart qui se lance dans de nouveaux défis pour sortir de sa zone de confort, ou bien de tes records sur le GR20 et le John Muir Trail ; est-ce que toi aussi tu songes à d’autres projets, plus personnels et loin de la compétition ou des records ?


© Photo : Nicolas Fried
[ François ] Je ne sais pas. Je n’ai pas vraiment de plan... j’essaye de faire ce qui me motive et me passionne : m’occuper de ma famille, passer du temps avec eux mais aussi relever mes défis, tenter les aventures qui me font rêver… je ne sais pas trop ou cela va me mener !
Tu es en visite quelques jours en Alsace, région connu pour ses vins blancs, mais aussi pour la diversité de ses terroirs et de ses paysages entre plaine, vignoble et montagne. As-tu eu ou auras-tu l’occasion de parcourir les sentiers vosgiens, ainsi que la route du vin ?

[ François ] Oui j’ai eu la chance d’y venir quelques fois avec un ami... c’est une très belle région pour le vin mais aussi pour les sports nature !

Comment vois-tu tes prochaines années dans du trail et l’avenir de cette discipline ?

[ François ] Je ne sais pas j’essaye de faire ce qui me motive sans faire de concession sur ma famille et mes diverses implications personnelles...



Merci François de nous avoir accordé cette interview.

Interview réalisée par Nicolas Fried.

© 2007 - 2017 | L'Alsace en courant | Toute reproduction interdite sans l'accord des auteurs | Mentions légales | Développé par Nicolas Fried.