Les Interviews

Votre panier

Interview de Léo Bechet - Janvier 2013



Planche des Belles-Filles, BelforTrail
2012(© Photo N. Fried)
Bonjour Léo. Peux-tu te présenter ?

[Léo] Pour faire court, j'ai 26 ans depuis peu, je suis originaire de Raon-aux-Bois dans les Vosges, j'adore voyager et je suis un passionné de course en nature, de musique et j'aime cuisiner !

Tu a couru ton premier trail en 2009, c'était la Sainté-Lyon (70km), que tu as terminé difficilement en un peu plus de 8h… avec, tu dis, la volonté de ne plus jamais faire si long. En 2011, tu t'imposes sur les Marcaires et 2 semaines plus tard sur le BelforTrail (environ 50km chacun).Comment fait-on pour remporter des trails à 25ans après seulement 2 ans de pratique spécifique ?

En fait, mes victoires sur les Marcaires et le Belfortrail étaient des "accidents" ! Je m'explique. J'avais passé beaucoup de temps à préparer l'Infernal 160km comme gros défi et objectif principal et je profitais donc d'une très bonne forme malgré mon abandon au bout de 120km de l'infernal 160. Tu y ajoutes un peu d'orgueil et voilà. Maintenant, ça serait bien que j'arrive à faire des trucs sur les objectifs que je me fixe :-)

Aprés, j'avais une bonne base grâce au VTT, les raids multisports et le foot et puis j'ai tout de suite adoré le Trail, j'ai vite fait des progrès car je me suis vraiment concentré sur ce sport. Après, ça va plus vite que l'on ne le pense, je me souviens lors du trail de la Vallée des Lacs 2010 voir des mecs comme Julien François partir devant et me dire "c'est impossible je n'arriverai jamais à courir aussi vite qu'eux !"

L'année passé tu t'es élancé sur 3 Ultra (19ème à la Maxi race d'Annecy, 24ème au Trail Verber St-Bernard, abandon à l'Infernal) 3 ultra sur une saison, cela te semble beaucoup ? Comment gères-tu ta saison ?

3 ultras n'est pas beaucoup ou trop mais il faut savoir se focaliser sur ces événements là. La saison passée j'ai fait pas mal de bourdes! J'étais sur je pense beaucoup trop de formats. Les Trails de la région + les Ultras à coté c'est très compliqué ! Par exemple, suite aux problèmes rencontrés à la Maxi Race, j'ai voulu rendre une belle copie lors de la Vallée des lacs pour me rassurer et résultat je suis passé à coté de celle-ci et j'avais compromis les 110km du Verbier 3 semaines après où je manquais vraiment de fraîcheur !

Cette saison, je vais un peu plus me focaliser sur les gros objectifs et seulement quelques courses du coin en début de saison. L'Ultra c'est un équilibre à trouver pour réussir donc je tâtonne encore on va dire.
As-tu un entrainement et une hygiène de vie particulier pour enchaîner les épreuves ?

Je m'entraîne en moyenne 8/10h par semaine dans l'année et j'essaie de varier les intensités. Je fais bien attention à ce que je mange avec beaucoup de légumes, céreales et fruits et j'essaie d'avoir des minis coupures dans la saison où après des grosses semaines. J'essaie aussi de savoir ne pas toujours écouter que la tête.

Quel est ton plus beau souvenir en course ?

Ma victoire sur les Marcaires 2011 ! Tellement imprévue, inattendue et le fait de partir de loin derrière pour petit à petit rattraper le groupe de tête.

Ton plus mauvais ?

Je n'en ai pas vraiment. Un échec permet de beaucoup apprendre, sans ça on n'avance pas. Je pourrais dire la Vallée des lacs 2012 comme grosse bêtise...

BelforTrail 2011 (© Photo N. Fried)

Finisher Trail Verbier St-Bernard

Tu habites actuellement pour des raisons professionnelles en Allemagne près de Francfort. Arrives-tu malgré tout à t'entrainer et à faire du dénivelé ?

Oui ! J'y arrive grâce à un joli sommet du massif du Taunus (l'Altkönig 798m) que je peux rejoindre en partant directement de chez moi. Le plus dur reste de concilier travail et entraînement, c'est un équilibre difficile à trouver.

Trail des Marcaires 2012 avec Julien François et Dany Miclo.
(© Photo N. Fried)
Tu viens d'ouvrir un blog (http://leobechet.wordpress.com). Est-ce aussi important pour toi de partager ta passion avec les autres sur les réseaux sociaux ou à travers un blog ?

Oui, c'est super important ! Etant passionné c'est toujours intéressant de partager ses expériences. Pour moi après 2 ans dans la recherche d'une formule pour réussir dans des formats plus longs, j'avais envie de partager mes expériences. Le fait de partager, échanger me permet d'avancer et le format du blog s'y prête parfaitement ! Le plus important n'étant pas ce que l'on fait mais ce que l'on a retiré de ses expériences.




Le Trail est actuellement très à la mode. Il y a de plus en plus de jeunes coureurs en tête alors qu'avant les épreuves d'endurance étaient plutôt réservées aux vétérans. Comment vois-tu cette évolution ?

Je pense que beaucoup de jeunes on de très bonnes qualités d'endurance qui ne sont pas seulement l'apanage des plus anciens :-) Ensuite, plus on allonge et plus on se rapproche de l'allure endurance plus la tête à son rôle à jouer et là il y certainement encore du travail. Je trouve ça très positif, les courses se remplissent, il y a une émulation et une communauté autour de ce sport qui se crée et de tout âge ! Ça rend le trail plus populaire sans y perdre la convivialité donc je pense que l'on verra de plus en plus de jeunes s'aligner sur la ligne de départ.


Plus qu'une mode, le trail devient un peu une philosophie de vie, un retour au source que se soit notre relation plus écologique avec l'environnement ou le mouvement minimaliste. Est-ce que faire du Trail à changer ta manière de voir les choses ou est-ce dans la continuité d'un gamin qui affectionnait les activités de plein air et rentrait chaque après-midi crotté des pieds à la tête, comme tu le dis si bien sur ton blog ?

Oui, j'ai l'impression que l'on se rapproche plus de ce qui "fait" l'homme et le mouvement minimaliste est en ligne avec ça. On se rapproche des bipèdes coureurs qui parcouraient de longues distances sans rien ! Ce que je j'ai ressenti lors de mon premier trail est l'impression de redevenir un gamin et de retrouver cet aspect "nature" ludique. Désormais il y a aussi et surtout toutes les perspectives qu'ouvre la course en montagne (Traversées, voyages et massifs à découvrir)

BelforTrail 2012. (© Photo V. Chapin).

Quel seront tes objectifs pour 2013 ?

Mes objectifs seront : La Transvulcania, le Lavaredo Ultra Trail et la TDS .

Merci Léo pour cet échange. On te souhaite beaucoup de réussite et nos meilleurs voeux pour 2013 !
Suivez Léo sur son Blog : http://leobechet.wordpress.com.

Interview réalisée par Nicolas Fried.

© 2007 - 2017 | L'Alsace en courant | Toute reproduction interdite sans l'accord des auteurs | Mentions légales | Développé par Nicolas Fried.